Le soleil noir du rock français : Olivier Caudron de Lili Drop à Olive - 2012

« Lili Drop, cela signifie moi, Olive, plus une sonorité féminine, plus un côté vedette drôle, plus poudre en verlan. Quelque chose d'ambigu et peut-être dangereux. » (Olive, 1980)

 

Couv soleil 3

Olive était avant tout un ami. Ce fût la première raison d'être de cette biographie. Lui rendre hommage. Nous en avions parlé de son vivant, et il en avait validé l'idée. Il m'est d'autant plus précieux que j'ai bien peur que ce soit la seule et unique trace allant rester d'Olive et de Lili Drop, en l'absence cruelle de rééditions. Qui ne verront donc jamais le jour. Philippe Manoeuvre a accepté d'en rédiger le quatrième de couverture (un très beau texte), tandis que Jean-Guy Orlandini m'a ouvert ses archives photos, de loin les plus beaux clichés d'Olive ayant été réalisés. La couverture du livre en atteste. Il m'a été difficile de trouver un éditeur à même d'en accepter la publication. Je remercie, à ce titre, Jérôme Martin des éditions L'Ecarlate pour sa confiance. Les réponses cinglantes, du type Olive et Lili Drop définitivement oubliés, ça ne se vendra pas, etc. Le résultat des ventes est pourtant la meilleure réponse au regard de ses arguments de pacotille. Même s'il s'agit d'une niche, après tout l'oubli est bien là, par manque de visiblité, et Lili Drop ayant été un groupe ovni, irrésolument inclassable, ils sont finalement nombreux, en écho insatiable à l'une des chansons clés de Lili Drop, à le répeter, à le réitérer haut et fort : " T'oublier " ? Non, ça ne se peut pas. 

  

Lili Drop - T'oublier - Vidéo 2005 (réalisation : Le tournant) 


 

002081206

4ème de couverture : Philippe Manoeuvre


 Lien vers mon interview d'Olive, réalisée en juin 2005 

Olive lili drop jean francois jacq


 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau