Carson McCullers

Carson McCullers ou le miracle de l'écriture.

11038791 1037951612889383 1866389492917941678 n

Au-delà de la thématique enivrante de ce Frankie Addams de toute beauté, publié pour la première fois en 1946, traitant de ces instants éblouissants où l'on bascule de l'enfance à l'adolescence, je retiens cette spirale de l'urgence de l'écriture, ce besoin irrépressible d'en passer par les mots, par le mot à mot, et c'est là ce qui rend tout à fait poignant ce roman où Frankie et Carson ne font finalement qu'un. L'histoire tourne autour de quelques faits, très peu en vérité, et pourtant Carson parvient de façon magistrale à nous tenir en haleine. Un écrivain ne doit jamais perdre de vue son lecteur, ne jamais le lâcher, le happer, l'embarquer du premier jusqu'au tout dernier mot dans son histoire, son univers. C'est la principale leçon que je tire de la lecture de ce roman. Même si je ne parviens qu'à écrire des récits autobiographiques, j'ai conscience à quel point il faut aimer ces personnages, fictifs ou bien ayant réellement existés, les aimer d'un amour incommensurable; et c'est ainsi qu'ils jaillissent et débordent à profusion de chaque page.